Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
bazarsetplaisirs-de-colombine.over-blog.com

bazarsetplaisirs-de-colombine.over-blog.com

dentelle aux fuseaux - lectures - fleurs et paysages, et autres bricolages manuels et intellectuels !

Un beau roman : Trois mille chevaux-vapeur

C'est l'histoire de la rédemption d'un homme.

Et cela sans jamais tomber dans le gnan-gnan ! C'est un roman dont l'histoire est fondée sur la recherche de l'oubli de la souffrance et la torture, sans que jamais l'auteur ne s'abaisse à décrire quoi que ce soit de cruel et de ce fait sans jamais abaisser ses lecteurs/lectrices. (Il suggère, fait comprendre et c'est grandement suffisant.).

De 1852 aux débuts des années 1860, nous suivons le héros Arthur Bowman, soldat perdu de l'armée de la Compagnie des Indes, de retour à Londres. Alors qu'il est innocent, il se trouve accusé d'un meurtre horrible, lequel n'est pas sans lui rappeler les tortures que lui et ses 10 compagnons rescapés ont subi en Birmanie. Parti à la recherche du meurtrier dont il pense qu'il ne peut être que l'un des 9 autres, il traverse l'Atlantique, y croise les pionniers traversant le continent nord américain en colonnes de chariots, et aussi des idéalistes français adeptes de Fourier, des mineurs, des chercheurs d'or, il travaille dans un ranch, sans oublier pour autant sa quête. Il trouvera la solution de l'énigme qui l'a amené là et c'est cette quête qui le transforme en homme capable de s'aimer et d'aimer.

Ce roman, c'est 690 pages foisonnantes, beaucoup de personnages, des figures traditionnelles de la conquête de l'ouest, des personnages aussi plus fouillés ; c'est aussi des lieux et des époques historiquement justes : la Compagnie des Indes était bien cet état dans l'état, la ville de Réunion basée sur les idées fourriéristes a bien existé et elle a bien échoué comme on le voit, par exemple.

Ce roman est a priori le type d'histoire d'hommes qui n'a normalement rien pour me plaire, et pourtant je me suis sentie abandonnée quand je l'ai terminé...! Merci Antonin Varenne !

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article